Investir ou pas dans un nouvel outil marketing ? Calculez d’abord votre coût d’acquisition en 5 étapes !

Votre entreprise a déjà en place une stratégie marketing qui génère certains résultats. Que ce soit en incluant les médias traditionnels, les réseaux sociaux ou grâce à des initiatives numériques, vous arrivez à engager un volume de transactions.

Vous avez de grandes ambitions et vous désirez faire croître votre chiffre d’affaires et augmenter votre nombre de clients.

Êtes-vous tenté de vous procurer l’un de ces super outils marketing qui promettent d’attirer une clientèle qualifiée et d’automatiser plusieurs de vos activités ?

Ils sont, en effet, fantastiques et pleins de promesses !

1 - love it

Pour vous rafraîchir la mémoire, nous avons compilé ce guide complet qui explique es avantages du marketing automatisé. Toutefois, seule ombre au tableau, il y a un coût attaché à l’intégration de ces super outils.

Afin d’identifier si l’investissement en vaut la peine, voici une méthode simple qui vous permet de calculer le rendement de vos efforts marketing actuels, en 5 étapes faciles. Vous cernerez ainsi rapidement vos besoins et évaluez si vous êtes prêt à investir dans un nouvel outil marketing!

Sur cette page ~

Calculez votre coût d’acquisition en 5 étapes!

Étape 1 — Combien de leads générez-vous actuellement ?

Étape 2 — Combien de ces leads sont de réelles opportunités commerciales ?

Étape 3 — Combien de ces individus arrivez-vous à convertir en véritables clients ?

– Étape 4 — Combien de ces clients sont récurrents et/ou deviennent référents ?

– Étape 5  Quel est votre coût d’acquisition par transaction ?

Une autre pièce de contenu qui complémente bien cet article : le fichier de comparaison des différents logiciels de marketing automatisé sur le marché. Avec votre coût d’acquisition calculé, vous pourrez voir les options possibles!

Étape 1 — Combien de leads générez-vous actuellement ?

Prenez d’abord un moment afin de revoir l’ensemble des composants de votre stratégie marketing. Listez concrètement toutes les plateformes auxquelles vous faites appel, de même que les coûts qui y sont rattachés. N’oubliez pas d’inclure le temps que vous devez consacrer à la mise en place de ces efforts !

C’est fait ? Super !

via GIPHY

Il est maintenant tant d’évaluer combien de leads sont générés par ces activités.

Il peut s’agir d’un exercice ardu puisque certaines initiatives ne sont pas chiffrables — par exemple, il est difficile de connaître avec précision le nombre de clients générés par une campagne radio. C’est d’ailleurs pour cette raison que plusieurs sociétés adoptent un virage numérique. La structure des offensives marketing et l’accessibilité aux données vous permettent d’identifier avec certitude le potentiel commercial qui découle de chaque activité.

PAR EXEMPLE :

L’entreprise BoBas est une petite start-up qui se spécialise dans le design de chaussettes personnalisées. Elle dépense 3000 $ par année sur des campagnes Facebook qui génère 1000 leads. Elle ajoute également 2000 leads à l’aide de sa stratégie de marketing de contenu, pour laquelle elle alloue 3000 $ additionnels annuellement. Au total, ce sont donc 3000 leads annuellement.

Étape 2 — Combien de ces leads sont de réelles opportunités commerciales ?

Il y a bien entendu certains leads qui ne convertiront jamais. Ces derniers peuvent être en phase d’exploration précoce et cherchent à rester en contact avec votre entreprise pour le futur. Encore, ils n’avaient pas saisi la nature de vos services et votre offre ne s’applique pas à leurs besoins. Certains sont tout simplement fouineux et veulent en apprendre davantage sur votre compagnie sans avoir de réels intentions.

Êtes-vous en mesure de départager facilement les véritables opportunités commerciales des leads non qualifiés ? Un outil marketing vous permet d’ailleurs de séparer les prospects et conserver une base de données de qualité qui ciblera tout lead constituant un potentiel commercial.

LIRE : Comment visez plus qu’une conversion

PAR EXEMPLE :

L’entreprise BoBas identifie le nombre d’occasions commerciales engendrées par ses présentes initiatives marketing comme représentant 25 % des leads entrants. Ce sont donc 750 consommateurs potentiels qui sont développés à partir des activités marketing soulignées à l’Étape 1.

Étape 3 — Combien de ces individus arrivez-vous à convertir en véritables clients ?

Il est maintenant temps de mesurer l’impact de vos campagnes de lead nurturing et la performance des employés responsables de la vente et du développement commercial.

3 - combien clients

En effet, avouons que si vos activités de marketing génèrent une certaine quantité de leads, mais que seulement une portion de ces derniers sont qualifiés, il est nécessaire de maximiser chaque opportunité et de viser un taux de closing élevé!

PAR EXEMPLE :

De par la nature de ses produits peu dispendieux et grâce à une stratégie commerciale bien rodée, l’entreprise BoBas arrive à convertir 75 % des leads qualifiés. Ce sont ainsi 562 véritables clients qui découlent des opportunités identifiées à l’Étape 2.

Étape 4 — Combien de ces clients sont récurrents et/ou deviennent référents ?

Cette étape ne s’adresse pas à tous, mais elle est essentielle si vous souhaitez compter sur la fidélité des clients pour faire croître vos profits. Les sociétés déploient donc plusieurs stratégies afin d’optimiser leur clientèle actuelle pour générer de nouvelles affaires.

L’Étape 4 vous demande donc de calculer la Customer Lifetime Value, soit la valeur à vie d’un client.

PAR EXEMPLE :

L’entreprise BoBas établit une initiative promotionnelle et invite les consommateurs à partager une photo de leurs achats sur les réseaux sociaux afin d’obtenir un rabais.

La société estime que chaque client procède alors en moyenne à 2 commandes et incite un ami à se procurer de nouvelles chaussettes. Un acheteur identifié à l’Étape 3 génère donc 3 transactions annuellement, pour un total de 1686.

Étape 5 — Quel est votre coût d’acquisition par transaction ?

En comparant les sommes présentes à l’Étape 1 au nombre de transactions réellement acquises grâce à vos initiatives marketing (obtenu à l’étape 4), vous pourrez facilement calculer l’investissement nécessaire afin d’initier un achat. Vous n’aurez qu’à diviser le montant dépensé annuellement aux transactions générées.5 - formule

PAR EXEMPLE :

L’entreprise BoBas a dépensé 6000 $ cette année afin de générer les 1686 commandes identifiées à l’Étape 4. Chaque transaction représente donc un coût unique de 3,55 $.

Ensuite — Confrontez ces chiffres à vos objectifs de croissance

C’est maintenant l’heure de vérité ! Est-il rationnel d’augmenter vos investissements marketing afin d’accompagner vos ambitions ou, au contraire, devriez-vous songer à de nouvelles méthodes qui vous permettront d’accomplir plus, avec les mêmes moyens ?

via GIPHY

PAR EXEMPLE :

L’entreprise BoBas souhaite atteindre 5000 transactions lors de la prochaine année. Selon la logique obtenue à l’Étape 5, elle devra dépenser un montant de 17 500 $ afin d’atteindre son objectif. Est-elle prête à investir ces sommes ou devrait-elle mettre en place des outils visant à augmenter la quantité de leads capturés à l’Étape 1 et ainsi réduire son coût d’acquisition ?

Êtes-vous satisfait des chiffres obtenus ? Surpris, déçu ou anxieux ? Surtout, ces chiffres sont-ils réalistes lorsque comparés à vos objectifs de croissance ? Plusieurs sociétés n’effectuent jamais cet exercice, mais il s’agit d’une étape essentielle à la prise de décision d’investir ou non dans un  !  

À propos de l'auteur:

J'adore discuter d’innovations et identifier les stratégies numériques permettant aux entreprises d’augmenter le retour sur investissement de leurs initiatives marketing. Je travaille avec des start up et de grandes corporations établies et crée du contenu multiplateformes ciblant les conversions pertinentes pour chaque entreprise, tout en assurant une optimisation pour les moteurs de recherche. Parlez-moi de marketing digital, de voyage ou de café - mais seulement si vous êtes prêt à entamer une longue conversation !

One Comment

  1. PROSPA 2018-12-16 at 05:20 - Reply

    Très bonne analyse de ce qu’il faut faire

Laisser un commentaire